Des centaines d'autocollants ont été apposés à proximité des distributeurs d'argent à Namur, Liège, Gand, Anvers, Bruxelles, Mons, Nivelles et Gembloux. Une action symbolique était également menée devant le centre d'investissement de BNP Paribas Fortis, non loin de la gare du Nord à Bruxelles. Une centaine d'activistes y étaient "enchaînés" à des tubes et des barils de béton.

Une action de blocage a également été menée dans la nuit de dimanche à lundi au dépôt Total de Feluy, par les gilets jaunes d'Action citoyenne. "Selon les gilets jaunes et les activistes de Act for Climate Justice, les responsables des inégalités sociales et du changement climatique sont les mêmes: les entreprises multinationales et le secteur financier qui détruisent la planète et exploitent les travailleurs dans le but de maximiser leurs profits. Le GIEC insiste sur la nécessité de rompre notre dépendance aux énergies fossiles. Malgré ces avertissements, les principales banques belges investissent des milliards dans ce secteur, empêchant tout changement ambitieux", affirment les militants dans un communiqué.

Des centaines d'autocollants ont été apposés à proximité des distributeurs d'argent à Namur, Liège, Gand, Anvers, Bruxelles, Mons, Nivelles et Gembloux. Une action symbolique était également menée devant le centre d'investissement de BNP Paribas Fortis, non loin de la gare du Nord à Bruxelles. Une centaine d'activistes y étaient "enchaînés" à des tubes et des barils de béton.Une action de blocage a également été menée dans la nuit de dimanche à lundi au dépôt Total de Feluy, par les gilets jaunes d'Action citoyenne. "Selon les gilets jaunes et les activistes de Act for Climate Justice, les responsables des inégalités sociales et du changement climatique sont les mêmes: les entreprises multinationales et le secteur financier qui détruisent la planète et exploitent les travailleurs dans le but de maximiser leurs profits. Le GIEC insiste sur la nécessité de rompre notre dépendance aux énergies fossiles. Malgré ces avertissements, les principales banques belges investissent des milliards dans ce secteur, empêchant tout changement ambitieux", affirment les militants dans un communiqué.