"À minuit, notre système de contrôle à Bruxelles a émis des alertes concernant les régions de Gosselies et Tamines. Des techniciens ont alors été dépêchés sur place et ont constaté que plusieurs câbles en cuivre et en fibre optique avaient été sectionnés par pur vandalisme, à l'intérieur de nos bâtiments", explique le porte-parole de Proximus.

Ces actes de vandalisme ont pour conséquences que certains clients, principalement des communes de Fleurus, Moustier-sur-Sambre, Mellet, Tamines, Sombreffe et Tilly, sont privés de connexions téléphoniques (fixe et mobile), d'internet ainsi que de télévision.

A côté de ça, des clients de diverses communes situées dans la province de Hainaut n'ont plus d'internet fixe.

"On fait tout notre possible pour réparer au plus vite la panne et limiter au maximum les désagréments pour nos clients", indique M. Fenaux. Celui-ci précise que les techniciens étant à pied d'oeuvre depuis tôt dimanche matin, les clients devraient petit à petit être remis en service.

La police a été appelée sur place pour constater l'intrusion. Une enquête a par ailleurs été ouverte.

"À minuit, notre système de contrôle à Bruxelles a émis des alertes concernant les régions de Gosselies et Tamines. Des techniciens ont alors été dépêchés sur place et ont constaté que plusieurs câbles en cuivre et en fibre optique avaient été sectionnés par pur vandalisme, à l'intérieur de nos bâtiments", explique le porte-parole de Proximus. Ces actes de vandalisme ont pour conséquences que certains clients, principalement des communes de Fleurus, Moustier-sur-Sambre, Mellet, Tamines, Sombreffe et Tilly, sont privés de connexions téléphoniques (fixe et mobile), d'internet ainsi que de télévision. A côté de ça, des clients de diverses communes situées dans la province de Hainaut n'ont plus d'internet fixe. "On fait tout notre possible pour réparer au plus vite la panne et limiter au maximum les désagréments pour nos clients", indique M. Fenaux. Celui-ci précise que les techniciens étant à pied d'oeuvre depuis tôt dimanche matin, les clients devraient petit à petit être remis en service. La police a été appelée sur place pour constater l'intrusion. Une enquête a par ailleurs été ouverte.