En juin 2014, Abdelmalek Boutalliss (19 ans) s'est envolé vers la Syrie avec ses amis Olivier Calebout et Lucas Van Hessche. Il était parti pour "aider des gens", disait-il à sa mère avec qui il avait des contacts réguliers. Début octobre apparaît sur les réseaux sociaux la nouvelle qu'il allait commettre un attentat suicide. Ses parents demandent alors à Montasser AlDe'emeh de le contacter pour le faire changer d'avis. Il l'aura deux fois au bout du fil. En vain. Voici de larges extraits du déroulé de cette conversation sans espoir.
...