Cette lettre d'une violence inouïe, plusieurs familles d'Alost issues de l'immigration l'ont reçue début juin à leur domicile. Son auteur n'a bien évidemment pas eu l'aplomb de la signer. Dès les premières lignes, il évoque toutefois le score élevé du Vlaams Belang, pour légitimer son acte de haine.
...