Le site diplomatie.belgium.be du SPF Affaires étrangères indiquait mardi matin qu'aucune quarantaine n'était plus recommandée pour les voyageurs revenant d'une zone orange mais qu'il était toutefois demandé à ces personnes de surveiller étroitement leur état de santé. Les indications ont changé entre-temps. Les voyageurs revenant d'une zone orange sont désormais priés de se soumettre à un test de dépistage et à une quarantaine. S'il ne s'agit pas d'une obligation, il est demandé aux voyageurs de consulter leur médecin à leur retour afin de se faire dépister et de se mettre en quarantaine. Le gouvernement fait donc appel à l'esprit civique des citoyens. (Belga)

Le site diplomatie.belgium.be du SPF Affaires étrangères indiquait mardi matin qu'aucune quarantaine n'était plus recommandée pour les voyageurs revenant d'une zone orange mais qu'il était toutefois demandé à ces personnes de surveiller étroitement leur état de santé. Les indications ont changé entre-temps. Les voyageurs revenant d'une zone orange sont désormais priés de se soumettre à un test de dépistage et à une quarantaine. S'il ne s'agit pas d'une obligation, il est demandé aux voyageurs de consulter leur médecin à leur retour afin de se faire dépister et de se mettre en quarantaine. Le gouvernement fait donc appel à l'esprit civique des citoyens. (Belga)