"Son expérience lui sera grandement utile, tant les enjeux sont nombreux, à commencer par la poursuite des travaux en cours dans le cadre du Pacte pour un Enseignement d'excellence", souligne le SeGEC. Un avis reprenant les thèmes à approfondir pour améliorer la qualité de l'enseignement, sur lequel les organisations représentatives du secteur ont travaillé cette semaine, sera prochainement remis au gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles. A côté du Pacte d'excellence, d'autres dossiers attendent des réponses, notamment concernant le boom démographique et la nécessité de créer de nouvelles places à Bruxelles et en Wallonie, conclut le SeGEC. " A ce jour, 1.264 élèves sont sans école pour la prochaine rentrée en première année du secondaire." (Belga)