Les demandeurs d'asile qui arriveront mercredi seront dans un premier temps protégés du monde extérieur, a indiqué le cabinet du secrétaire d'Etat à l'Asile et à la Migration Theo Francken (N-VA). "Ces personnes viennent de régions en guerre et ont vécu dans des conditions misérables. Nous souhaitons les retirer des champs des caméras." La Belgique accueillera deux cents candidats réfugiés, répartis en petits groupes, dans les prochaines semaines. "Nous sommes dépendants de la Grèce, qui doit nous livrer les dossiers", ce qui prend plus de temps qu'initialement prévu. (Belga)

Les demandeurs d'asile qui arriveront mercredi seront dans un premier temps protégés du monde extérieur, a indiqué le cabinet du secrétaire d'Etat à l'Asile et à la Migration Theo Francken (N-VA). "Ces personnes viennent de régions en guerre et ont vécu dans des conditions misérables. Nous souhaitons les retirer des champs des caméras." La Belgique accueillera deux cents candidats réfugiés, répartis en petits groupes, dans les prochaines semaines. "Nous sommes dépendants de la Grèce, qui doit nous livrer les dossiers", ce qui prend plus de temps qu'initialement prévu. (Belga)