L'aéroport de Charleroi attend davantage d'informations et d'éclaircissements de Ryanair au sujet de cette annonce de suppression de très nombreux vols à travers l'Europe. En moyenne, de 40 à 50 d'entre eux seront annulés chaque jour d'ici à la fin octobre. BSCA espère toutefois que les répercussions ne seront pas trop importantes à Charleroi. Samedi et dimanche, l'aéroport wallon prévoit des équipes pour encadrer les passagers, qui risquent de se retrouver nombreux à y faire la file en quête de davantage d'informations. Pour éviter que ceux-ci ne se déplacent pour rien et pour leur faire gagner du temps, BSCA appelle également les voyageurs concernés à se rendre sur le site internet de la compagnie irlandaise pour prendre leurs dispositions et modifier leur vol ou demander à être remboursés. (Belga)

L'aéroport de Charleroi attend davantage d'informations et d'éclaircissements de Ryanair au sujet de cette annonce de suppression de très nombreux vols à travers l'Europe. En moyenne, de 40 à 50 d'entre eux seront annulés chaque jour d'ici à la fin octobre. BSCA espère toutefois que les répercussions ne seront pas trop importantes à Charleroi. Samedi et dimanche, l'aéroport wallon prévoit des équipes pour encadrer les passagers, qui risquent de se retrouver nombreux à y faire la file en quête de davantage d'informations. Pour éviter que ceux-ci ne se déplacent pour rien et pour leur faire gagner du temps, BSCA appelle également les voyageurs concernés à se rendre sur le site internet de la compagnie irlandaise pour prendre leurs dispositions et modifier leur vol ou demander à être remboursés. (Belga)