"Ces dernières semaines, nombre d'experts, de pédiatres, de pédopsychiatres, de représentants du monde académique et estudiantin, ont tiré la sonnette d'alarme face à la détresse psychologique et financière des jeunes et à l'urgence d'y répondre, faute de quoi cette génération serait 'sacrifiée'", relèvent les députés fédéraux Sophie Rohonyi et François De Smet. Au-delà de la création d'une conférence interministérielle Jeunesse, Défi demande d'associer les organisations et fédérations représentant les jeunes et étudiants aux travaux du GEMS conseillant le Comité de concertation, à chaque fois que des mesures sanitaires les concernent. Le parti veut par ailleurs instituer un statut légal pour le jeune suivant un programme du Service Citoyen, et ce, "afin d'assurer son financement structurel par une action coordonnée entre le fédéral, les régions et les communautés." (Belga)

"Ces dernières semaines, nombre d'experts, de pédiatres, de pédopsychiatres, de représentants du monde académique et estudiantin, ont tiré la sonnette d'alarme face à la détresse psychologique et financière des jeunes et à l'urgence d'y répondre, faute de quoi cette génération serait 'sacrifiée'", relèvent les députés fédéraux Sophie Rohonyi et François De Smet. Au-delà de la création d'une conférence interministérielle Jeunesse, Défi demande d'associer les organisations et fédérations représentant les jeunes et étudiants aux travaux du GEMS conseillant le Comité de concertation, à chaque fois que des mesures sanitaires les concernent. Le parti veut par ailleurs instituer un statut légal pour le jeune suivant un programme du Service Citoyen, et ce, "afin d'assurer son financement structurel par une action coordonnée entre le fédéral, les régions et les communautés." (Belga)