M. Magnette a précisé qu'il a décidé d'anticiper l'entrée en vigueur du décret qui interdit à un ministre de présider un conseil communal, comme il le fait à Charleroi. Il sera désormais chef de de groupe PS dans ce même conseil, siégeant comme conseiller communal, a expliqué M. Magnette dans une déclaration à l'agence Belga. D'autre part et en accord avec les deux autres groupes (MR et cdH) de la majorité, la candidature du conseiller communal PS Gaëtan Bangisa sera proposée à la fonction de président du conseil lors de sa prochaine réunion. Depuis son accession à la présidence du gouvernement wallon en juillet 2014, M. Magnette avait continué à présider les réunions du conseil communal de Charleroi, Françoise Daspremont en exerçant les fonctions d'échevine déléguée qui resteront les siennes. (Belga)

M. Magnette a précisé qu'il a décidé d'anticiper l'entrée en vigueur du décret qui interdit à un ministre de présider un conseil communal, comme il le fait à Charleroi. Il sera désormais chef de de groupe PS dans ce même conseil, siégeant comme conseiller communal, a expliqué M. Magnette dans une déclaration à l'agence Belga. D'autre part et en accord avec les deux autres groupes (MR et cdH) de la majorité, la candidature du conseiller communal PS Gaëtan Bangisa sera proposée à la fonction de président du conseil lors de sa prochaine réunion. Depuis son accession à la présidence du gouvernement wallon en juillet 2014, M. Magnette avait continué à présider les réunions du conseil communal de Charleroi, Françoise Daspremont en exerçant les fonctions d'échevine déléguée qui resteront les siennes. (Belga)