Fils de l'écrivain Jean Francis, Jean-Luc Vernal avait hérité de son père les talents de conteur et le goût de la bande dessinée. D'abord journaliste -le premier en Belgique à dénoncer le génocide perpétré par les Khmers Rouges au Cambodge-, il avait été le rédacteur en chef des journaux Tintin et Hello Bédé de 1979 à 1991.

Il était par ailleurs l'auteur de plusieurs bandes dessinées restées marquantes, dont Jugurtha,Ian Kalédine,Brelan de Dames et Cranach de Morganloup.

La direction et l'ensemble des auteurs du Lombard ont exprimé leur tristesse mardi et s'associent "à la peine de son épouse, de ses enfants et de ses proches en ces douloureuses circonstances".

Fils de l'écrivain Jean Francis, Jean-Luc Vernal avait hérité de son père les talents de conteur et le goût de la bande dessinée. D'abord journaliste -le premier en Belgique à dénoncer le génocide perpétré par les Khmers Rouges au Cambodge-, il avait été le rédacteur en chef des journaux Tintin et Hello Bédé de 1979 à 1991. Il était par ailleurs l'auteur de plusieurs bandes dessinées restées marquantes, dont Jugurtha,Ian Kalédine,Brelan de Dames et Cranach de Morganloup. La direction et l'ensemble des auteurs du Lombard ont exprimé leur tristesse mardi et s'associent "à la peine de son épouse, de ses enfants et de ses proches en ces douloureuses circonstances".