Le début du procès de Salah Abdeslam et de Sofiane Ayari, alias Mounir Alhaj, alias Amine Choukri, est fixé mardi à 9h00 devant la 90e chambre du tribunal correctionnel de Bruxelles. Il s'agit de la première fixation de l'affaire, l'audience sera donc consacrée uniquement à la fixation d'un calendrier de plaidoiries. Le 15 mars 2016, des policiers belges et français avaient entrepris de perquisitionner une habitation de la rue du Dries à Forest, dans le cadre de l'enquête sur les attentats de Paris. L'appartement était occupé par des présumés terroristes et ceux-ci avaient commencé à tirer sur la police. Plusieurs policiers avaient été blessés et un suspect, Mohamed Belkaid, un Algérien de 36 ans, avait été tué au cours des échanges de tirs. Connu sous le pseudonyme de Samir Bouzid, cet homme était soupçonné d'avoir joué un rôle de coordination et de préparation dans les attentats de Paris du 13 novembre 2015. Les deux autres suspects, Salah Abdeslam, seul terroriste des attentats de Paris encore en vie, et Sofiane Ayari, étaient parvenus à s'échapper. Ils avaient été arrêtés trois jours plus tard rue des Quatre Vents à Molenbeek-Saint-Jean. (Belga)

Le début du procès de Salah Abdeslam et de Sofiane Ayari, alias Mounir Alhaj, alias Amine Choukri, est fixé mardi à 9h00 devant la 90e chambre du tribunal correctionnel de Bruxelles. Il s'agit de la première fixation de l'affaire, l'audience sera donc consacrée uniquement à la fixation d'un calendrier de plaidoiries. Le 15 mars 2016, des policiers belges et français avaient entrepris de perquisitionner une habitation de la rue du Dries à Forest, dans le cadre de l'enquête sur les attentats de Paris. L'appartement était occupé par des présumés terroristes et ceux-ci avaient commencé à tirer sur la police. Plusieurs policiers avaient été blessés et un suspect, Mohamed Belkaid, un Algérien de 36 ans, avait été tué au cours des échanges de tirs. Connu sous le pseudonyme de Samir Bouzid, cet homme était soupçonné d'avoir joué un rôle de coordination et de préparation dans les attentats de Paris du 13 novembre 2015. Les deux autres suspects, Salah Abdeslam, seul terroriste des attentats de Paris encore en vie, et Sofiane Ayari, étaient parvenus à s'échapper. Ils avaient été arrêtés trois jours plus tard rue des Quatre Vents à Molenbeek-Saint-Jean. (Belga)