Les soldes d'été avaient eu lieu plus tard que d'habitude, soit en août au lieu de juillet, afin de permettre aux magasins de vendre plus longtemps à prix normaux. Normalement, le début des soldes d'hiver est prévu le samedi 2 janvier, mais de nombreux commerçants demandent un nouveau report, bien que l'organisation sectorielle Comeos n'y soit pas favorable. "Dans les prochains jours, des discussions auront lieu entre le ministre et les organisations professionnelles sur un éventuel report", indique Laurens Teerlinck, porte-parole de M. Dermagne. "Il est nécessaire que la décision soit prise en consultation avec les commerçants. Nous comprenons parfaitement les mois difficiles qu'ils ont traversés." Le porte-parle de David Clarinval, Christian Carpentier, confirme également la tenue de discussions à brève échéance. Une décision devrait être prise par le gouvernement fédéral dans les prochains jours. En attendant, la législation habituelle s'applique et la période des pré-soldes débutera donc mercredi. Pendant cette période, il est interdit aux commerçants d'annoncer des rabais sur les vêtements, les chaussures et la maroquinerie. Selon le cabinet Dermagne, un éventuel report des soldes se traduirait par une période de pré-soldes plus longue. (Belga)

Les soldes d'été avaient eu lieu plus tard que d'habitude, soit en août au lieu de juillet, afin de permettre aux magasins de vendre plus longtemps à prix normaux. Normalement, le début des soldes d'hiver est prévu le samedi 2 janvier, mais de nombreux commerçants demandent un nouveau report, bien que l'organisation sectorielle Comeos n'y soit pas favorable. "Dans les prochains jours, des discussions auront lieu entre le ministre et les organisations professionnelles sur un éventuel report", indique Laurens Teerlinck, porte-parole de M. Dermagne. "Il est nécessaire que la décision soit prise en consultation avec les commerçants. Nous comprenons parfaitement les mois difficiles qu'ils ont traversés." Le porte-parle de David Clarinval, Christian Carpentier, confirme également la tenue de discussions à brève échéance. Une décision devrait être prise par le gouvernement fédéral dans les prochains jours. En attendant, la législation habituelle s'applique et la période des pré-soldes débutera donc mercredi. Pendant cette période, il est interdit aux commerçants d'annoncer des rabais sur les vêtements, les chaussures et la maroquinerie. Selon le cabinet Dermagne, un éventuel report des soldes se traduirait par une période de pré-soldes plus longue. (Belga)