Dans le cadre du plan de vaccination fédéral, après les maisons de repos, la vaccination contre la Covid-19 a débuté ce lundi au sein de divers hôpitaux du pays. En région liégeoise, ce fut le cas au CHR de la Citadelle et au CHU de Liège, où l'on disposait du vaccin Pfizer. La priorité a été donnée au personnel des soins intensifs et des urgences, toutes catégories confondues, qui gravite autour des salles accueillant des patients Covid. A la Citadelle, deux cents personnes par jour peuvent recevoir la première dose du vaccin. "Mais sur le plan de la logistique, et selon les arrivages, nous pouvons aller jusqu'à 400 personnes par jour", précise le porte-parole du CHR, qui emploie quelque 4.000 personnes, dont 500 médecins. Sur la base des inscriptions préalables, plus de 90% des membres du personnel se sont manifestés pour recevoir le vaccin contre la Covid-19. "On estime qu'il faudra trois semaines pour couvrir l'ensemble du personnel. Et une fois que toutes les personnes qui l'auront souhaité auront reçu la première dose, ce sera le moment de passer à la deuxième dose", ajoute le porte-parole du CHR de la Citadelle. Au CHU de Liège, il est prévu d'injecter, cette semaine, la première dose du vaccin Pfizer à 544 personnes des soins intensifs et des urgences. Suivront les autres membres du personnel selon l'ordre de priorité établi. (Belga)

Dans le cadre du plan de vaccination fédéral, après les maisons de repos, la vaccination contre la Covid-19 a débuté ce lundi au sein de divers hôpitaux du pays. En région liégeoise, ce fut le cas au CHR de la Citadelle et au CHU de Liège, où l'on disposait du vaccin Pfizer. La priorité a été donnée au personnel des soins intensifs et des urgences, toutes catégories confondues, qui gravite autour des salles accueillant des patients Covid. A la Citadelle, deux cents personnes par jour peuvent recevoir la première dose du vaccin. "Mais sur le plan de la logistique, et selon les arrivages, nous pouvons aller jusqu'à 400 personnes par jour", précise le porte-parole du CHR, qui emploie quelque 4.000 personnes, dont 500 médecins. Sur la base des inscriptions préalables, plus de 90% des membres du personnel se sont manifestés pour recevoir le vaccin contre la Covid-19. "On estime qu'il faudra trois semaines pour couvrir l'ensemble du personnel. Et une fois que toutes les personnes qui l'auront souhaité auront reçu la première dose, ce sera le moment de passer à la deuxième dose", ajoute le porte-parole du CHR de la Citadelle. Au CHU de Liège, il est prévu d'injecter, cette semaine, la première dose du vaccin Pfizer à 544 personnes des soins intensifs et des urgences. Suivront les autres membres du personnel selon l'ordre de priorité établi. (Belga)