Les fouilles au pensionnat de l'institut Mohawk, à Brantford, près de Toronto s'ajoutent à celles qui se déroulent sur les sites de dizaines de pensionnats à travers le pays. Depuis mai, plus d'un millier de tombes d'enfants autochtones ont été retrouvées près de pensionnats, ce qui a ravivé un douloureux pan de l'histoire du Canada et de sa politique d'assimilation forcée des autochtones. Entre la fin du XIXe siècle et les années 1990, quelque 150.000 enfants autochtones ont été enrôlés de force dans ces pensionnats où ils ont été coupés de leurs familles, de leur langue et de leur culture. (Belga)

Les fouilles au pensionnat de l'institut Mohawk, à Brantford, près de Toronto s'ajoutent à celles qui se déroulent sur les sites de dizaines de pensionnats à travers le pays. Depuis mai, plus d'un millier de tombes d'enfants autochtones ont été retrouvées près de pensionnats, ce qui a ravivé un douloureux pan de l'histoire du Canada et de sa politique d'assimilation forcée des autochtones. Entre la fin du XIXe siècle et les années 1990, quelque 150.000 enfants autochtones ont été enrôlés de force dans ces pensionnats où ils ont été coupés de leurs familles, de leur langue et de leur culture. (Belga)