Les manifestants se sont réunis en réaction à l'ouverture d'un registre de condoléances à la maison communale de Bruges en mémoire de George Floyd, cet Afro-Américain de 46 ans mort asphyxié par un policier blanc lors de son interpellation à Minneapolis le 25 mai dernier. Les participants pouvaient signer un autre registre, dédié aux Boers, victimes selon eux "depuis des années" d'un "génocide" en Afrique du Sud. Quelques participant ont également pris la parole. Le rassemblement n'a pas duré longtemps. Les organisateurs ont en effet limité la manifestation après l'attaque du bourgmestre brugeois Dirk De fauw, poignardé plus tôt dans la journée. (Belga)

Les manifestants se sont réunis en réaction à l'ouverture d'un registre de condoléances à la maison communale de Bruges en mémoire de George Floyd, cet Afro-Américain de 46 ans mort asphyxié par un policier blanc lors de son interpellation à Minneapolis le 25 mai dernier. Les participants pouvaient signer un autre registre, dédié aux Boers, victimes selon eux "depuis des années" d'un "génocide" en Afrique du Sud. Quelques participant ont également pris la parole. Le rassemblement n'a pas duré longtemps. Les organisateurs ont en effet limité la manifestation après l'attaque du bourgmestre brugeois Dirk De fauw, poignardé plus tôt dans la journée. (Belga)