Ces dernières semaines, des figures du Mouvement flamand ont exprimé leur préoccupation sur le "profil idéologique" du parti, indique le président des nationalistes flamands. La question a été débattue au sein de la direction de la N-VA et avec certaines figures flamandes et M. De Wever en a conclu que son parti devait sortir de la "passivité". "Un stand still communautaire ne signifie pas que le Mouvement flamand doit rester à l'arrêt", a-t-il déclaré. Le président de la N-VA a donc demandé aux députés fédéraux Hendrik Vuye et Veerle Wouters de préparer un projet en vue de "ré-opérationnaliser l'institutionnel" et de discuter des étapes futures de "l'émancipation flamande". M. Vuye quittera dès lors ses fonctions de chef de groupe. (Belga)

Ces dernières semaines, des figures du Mouvement flamand ont exprimé leur préoccupation sur le "profil idéologique" du parti, indique le président des nationalistes flamands. La question a été débattue au sein de la direction de la N-VA et avec certaines figures flamandes et M. De Wever en a conclu que son parti devait sortir de la "passivité". "Un stand still communautaire ne signifie pas que le Mouvement flamand doit rester à l'arrêt", a-t-il déclaré. Le président de la N-VA a donc demandé aux députés fédéraux Hendrik Vuye et Veerle Wouters de préparer un projet en vue de "ré-opérationnaliser l'institutionnel" et de discuter des étapes futures de "l'émancipation flamande". M. Vuye quittera dès lors ses fonctions de chef de groupe. (Belga)