L'objectif de cette concertation sera notamment d'apporter des réponses concrètes à la problématique des jeunes qui partent combattre en Syrie, peut-on lire mardi dans De Morgen.

Environ 80 habitants des trois communes concernées par ce rendez-vous seraient partis se battre en Syrie.

Lors la rencontre, prévue jeudi à l'hôtel de ville d'Anvers, des membres de l'organe de coordination pour l'analyse de la menace (Ocam), de la Sûreté de l'Etat et de la cellule "radicalisation" de la ville d'Anvers seront présents. Des responsables néerlandais seront également conviés.

Avec Belga

L'objectif de cette concertation sera notamment d'apporter des réponses concrètes à la problématique des jeunes qui partent combattre en Syrie, peut-on lire mardi dans De Morgen. Environ 80 habitants des trois communes concernées par ce rendez-vous seraient partis se battre en Syrie. Lors la rencontre, prévue jeudi à l'hôtel de ville d'Anvers, des membres de l'organe de coordination pour l'analyse de la menace (Ocam), de la Sûreté de l'Etat et de la cellule "radicalisation" de la ville d'Anvers seront présents. Des responsables néerlandais seront également conviés.Avec Belga