"Lors de la formation du gouvernement flamand, voici un an, alors que nous étions pleinement impliqués dans les discussions, la N-VA nous a dit tout comme au CD&V: rejoignez-nous dans un gouvernement N-VA-Vlaams Belang. Nous vous récompenserons généreusement, mais nous voulons faire participer le Vlaams Belang. Cette proposition a vraiment été sur la table et a été vraiment testée politiquement. Seule ma réponse a toujours été claire: non", a déclaré Me Rutten, qui était alors encore présidente de l'Open Vld. (Belga)

"Lors de la formation du gouvernement flamand, voici un an, alors que nous étions pleinement impliqués dans les discussions, la N-VA nous a dit tout comme au CD&V: rejoignez-nous dans un gouvernement N-VA-Vlaams Belang. Nous vous récompenserons généreusement, mais nous voulons faire participer le Vlaams Belang. Cette proposition a vraiment été sur la table et a été vraiment testée politiquement. Seule ma réponse a toujours été claire: non", a déclaré Me Rutten, qui était alors encore présidente de l'Open Vld. (Belga)