Les causes de cette augmentation sont les hausses des coûts de l'énergie, notamment les tarifs de distribution, la TVA à nouveau à 21% et la taxe sur l'électricité "Turteltaks".

Tous les paramètres révélateurs de problèmes de paiement sur le marché commercial ont augmenté l'année dernière par rapport aux années précédentes, selon la Vreg. Plus de familles ont par exemple reçu au moins une mise en demeure pour une facture de gaz et/ou d'électricité (+4,3% à 253.100).

Le nombre de plans de paiement a lui progressé de 25,3%, atteignant 81.198.