Quotidiennement, quelque 2.300 Américains se connectent en moyenne au site, contre 56.000 ces dernières 24 heures. En parallèle, un autre site, qui informe lui sur la vie, les études et les possibilités d'investissement en Nouvelle-Zélande, a pour sa part enregistré plus de 70.000 visites de citoyens américains contre 1.500 en temps normal. Le constat est identique en Australie et au Canada. L'accès au site du ministère canadien de l'Immigration a d'ailleurs progressivement ralenti mardi soir à mesure que le candidat républicain Donald Trump emportait des Etats-clés avant d'être inaccessible quand il s'approchait de la barre des 270 grands électeurs, synonyme de victoire. (Belga)

Quotidiennement, quelque 2.300 Américains se connectent en moyenne au site, contre 56.000 ces dernières 24 heures. En parallèle, un autre site, qui informe lui sur la vie, les études et les possibilités d'investissement en Nouvelle-Zélande, a pour sa part enregistré plus de 70.000 visites de citoyens américains contre 1.500 en temps normal. Le constat est identique en Australie et au Canada. L'accès au site du ministère canadien de l'Immigration a d'ailleurs progressivement ralenti mardi soir à mesure que le candidat républicain Donald Trump emportait des Etats-clés avant d'être inaccessible quand il s'approchait de la barre des 270 grands électeurs, synonyme de victoire. (Belga)