"En Europe, 68 doses ont été administrées pour 100 habitants contre 1,8 dose pour 100 habitants en Afrique", a illustré le Portugais, qui se déplaçait pour la première fois à l'étranger depuis sa réélection pour un second mandat (2022-2026) à la tête de l'Organisation des Nations Unies. Le Premier ministre Alexander De Croo a lui aussi souligné l'urgence de partager plus équitablement les doses de vaccins dans toutes les régions du monde. "La pandémie n'est pas terminée. Si la Belgique et d'autres pays européens sortent d'une période de confinement strict; dans d'autres pays, les efforts de vaccination sont loin derrière nous. Il est dès lors important d'augmenter la capacité globale de production. La Belgique, en tant que l'une des puissances vaccinales du monde, continuera à jouer un rôle important à cet égard", a-t-il assuré à l'issue de sa rencontre au 16, rue de la Loi avec António Guterres. La Belgique s'est engagée à faire don de quatre millions de doses à Covax d'ici la fin de l'année et a contribué à hauteur de quatre millions d'euros au mécanisme. Covax, qui est codirigé par l'Organisation mondiale de la Santé, est un dispositif de coopération internationale afin d'aider les pays défavorisés. (Belga)

"En Europe, 68 doses ont été administrées pour 100 habitants contre 1,8 dose pour 100 habitants en Afrique", a illustré le Portugais, qui se déplaçait pour la première fois à l'étranger depuis sa réélection pour un second mandat (2022-2026) à la tête de l'Organisation des Nations Unies. Le Premier ministre Alexander De Croo a lui aussi souligné l'urgence de partager plus équitablement les doses de vaccins dans toutes les régions du monde. "La pandémie n'est pas terminée. Si la Belgique et d'autres pays européens sortent d'une période de confinement strict; dans d'autres pays, les efforts de vaccination sont loin derrière nous. Il est dès lors important d'augmenter la capacité globale de production. La Belgique, en tant que l'une des puissances vaccinales du monde, continuera à jouer un rôle important à cet égard", a-t-il assuré à l'issue de sa rencontre au 16, rue de la Loi avec António Guterres. La Belgique s'est engagée à faire don de quatre millions de doses à Covax d'ici la fin de l'année et a contribué à hauteur de quatre millions d'euros au mécanisme. Covax, qui est codirigé par l'Organisation mondiale de la Santé, est un dispositif de coopération internationale afin d'aider les pays défavorisés. (Belga)