Après des jours de dénégation, les autorités iraniennes ont finalement reconnu samedi leurs responsabilités. De nombreux manifestants appelaient à la démission des responsables politiques. Des manifestations ont déjà eu lieu samedi dans différents quartiers de la capitale. Elles ont été dispersées par la police qui, selon certains médias, aurait fait usage de gaz lacrymogène. (Belga)

Après des jours de dénégation, les autorités iraniennes ont finalement reconnu samedi leurs responsabilités. De nombreux manifestants appelaient à la démission des responsables politiques. Des manifestations ont déjà eu lieu samedi dans différents quartiers de la capitale. Elles ont été dispersées par la police qui, selon certains médias, aurait fait usage de gaz lacrymogène. (Belga)