Les services de sécurité ont emmené Ted Hui hors de l'hémicycle. Pendant le débat, les tensions étaient déjà fortes: deux députés du même camp ont également été conduits vers la sortie. L'élu pro-démocratie a expliqué plus tard qu'il avait utilisé le sac pour protester contre le président du Parlement Andrew Leung, celui-ci ayant limité le droit de parole des membres pro-démocratie du Parlement. "Ce qui est en train de pourrir, c'est notre principe 'un pays, deux systèmes, notre État de droit, nos valeurs hongkongaises', a-t-il déclaré. "Je veux rendre à Andrew Leung et au camp pro-Pékin la monnaie de leur pièce". Le Parlement a débuté mercredi par la deuxième lecture d'une loi qui prévoit des sanctions pour ceux qui insultent ou utilisent l'hymne national chinois à des fins commerciales. Le parlement chinois a de son côté approuvé jeudi la loi qui permet à Pékin d'envoyer ses propres services de sécurité à Hong Kong si la sécurité nationale est menacée. Cette loi permet de contourner le parlement de Hong Kong. Les manifestants pro-démocratie, tout comme Washington, craignent que le régime "un pays, deux systèmes" ne prenne fin. (Belga)

Les services de sécurité ont emmené Ted Hui hors de l'hémicycle. Pendant le débat, les tensions étaient déjà fortes: deux députés du même camp ont également été conduits vers la sortie. L'élu pro-démocratie a expliqué plus tard qu'il avait utilisé le sac pour protester contre le président du Parlement Andrew Leung, celui-ci ayant limité le droit de parole des membres pro-démocratie du Parlement. "Ce qui est en train de pourrir, c'est notre principe 'un pays, deux systèmes, notre État de droit, nos valeurs hongkongaises', a-t-il déclaré. "Je veux rendre à Andrew Leung et au camp pro-Pékin la monnaie de leur pièce". Le Parlement a débuté mercredi par la deuxième lecture d'une loi qui prévoit des sanctions pour ceux qui insultent ou utilisent l'hymne national chinois à des fins commerciales. Le parlement chinois a de son côté approuvé jeudi la loi qui permet à Pékin d'envoyer ses propres services de sécurité à Hong Kong si la sécurité nationale est menacée. Cette loi permet de contourner le parlement de Hong Kong. Les manifestants pro-démocratie, tout comme Washington, craignent que le régime "un pays, deux systèmes" ne prenne fin. (Belga)