Les conséquences étaient cependant très limitées, en ce jour de week-end, précise le gestionnaire de l'infrastructure ferroviaire belge.

Pour rappel une autre panne informatique était survenue mardi dernier vers 17h00, entraînant une mise à l'arrêt des trains pendant une vingtaine de minutes sur la liaison Nord-Midi à Bruxelles.

À la suite de cet incident, Infrabel a mis en place un groupe de travail chargé de surveiller le système informatique 24 heures sur 24. Samedi matin, cette équipe a pu intervenir rapidement pour résoudre le problème.