Les granges stockant de moins en moins de céréales et n'attirant donc plus les souris, les chouettes effraies ont eu du mal à se nourrir. En particulier lorsqu'il a commencé à neiger et à geler la semaine dernière. Ainsi, un responsable de l'organisation a retrouvé huit chouettes effraies et hiboux morts ces derniers jours, a fait savoir le porte-parole de Vogelbescherming Vlaanderen, Jan Rodts. "De nombreux couples de chouettes effraies qui se reproduisent dans des nichoirs ont probablement subi le même sort, mais nous ne les trouverons pas avant d'avoir examiné les nichoirs en mai. Il pourrait s'agir de centaines de volatiles", d'après lui. Un couple de chouettes effraies a généralement besoin de près de 3.000 souris par an pour survivre, soit au moins dix par nuit. En Flandre, on dénombrait un total de 1.389 couples reproducteurs en 2019. (Belga)

Les granges stockant de moins en moins de céréales et n'attirant donc plus les souris, les chouettes effraies ont eu du mal à se nourrir. En particulier lorsqu'il a commencé à neiger et à geler la semaine dernière. Ainsi, un responsable de l'organisation a retrouvé huit chouettes effraies et hiboux morts ces derniers jours, a fait savoir le porte-parole de Vogelbescherming Vlaanderen, Jan Rodts. "De nombreux couples de chouettes effraies qui se reproduisent dans des nichoirs ont probablement subi le même sort, mais nous ne les trouverons pas avant d'avoir examiné les nichoirs en mai. Il pourrait s'agir de centaines de volatiles", d'après lui. Un couple de chouettes effraies a généralement besoin de près de 3.000 souris par an pour survivre, soit au moins dix par nuit. En Flandre, on dénombrait un total de 1.389 couples reproducteurs en 2019. (Belga)