Les syndicats avaient déjà déposé un préavis de grève le 17 septembre pour protester contre la privatisation de certaines activités comme le transport scolaire et contre des licenciements. Les syndicats veulent des garanties de sécurité de l'emploi pour le personnel. Une concertation entre les syndicats et la direction a échoué mardi. Les syndicats CGSP-ACOD, CSC-ACV et CGSLB-ACLVB appellent donc le personnel à débrayer en masse vendredi. "Les actions sont inévitables, la direction manque de volonté pour trouver des solutions concrètes", selon un dépliant distribué mardi soir par les trois syndicats. On ne sait pas encore très bien quel en sera l'impact. "Mais le désagrément pourrait être grand", précise Rita Coeck de la CGSP-ACOD. (Belga)

Les syndicats avaient déjà déposé un préavis de grève le 17 septembre pour protester contre la privatisation de certaines activités comme le transport scolaire et contre des licenciements. Les syndicats veulent des garanties de sécurité de l'emploi pour le personnel. Une concertation entre les syndicats et la direction a échoué mardi. Les syndicats CGSP-ACOD, CSC-ACV et CGSLB-ACLVB appellent donc le personnel à débrayer en masse vendredi. "Les actions sont inévitables, la direction manque de volonté pour trouver des solutions concrètes", selon un dépliant distribué mardi soir par les trois syndicats. On ne sait pas encore très bien quel en sera l'impact. "Mais le désagrément pourrait être grand", précise Rita Coeck de la CGSP-ACOD. (Belga)