Les soucis se posent pour la tranche horaire 15h00-22h00, précise encore Dominique Dehaene.

Belgocontrol ajoute ne pas pouvoir évaluer l'ampleur que ces retards prendront. Brussels Airport a pour sa part dit s'attendre à des retards allant jusqu'à la demi-heure, alors qu'une source informée parle de retards de plus d'une heure. Cela signifierait concrètement que le nombre de vols à l'atterrissage sur une heure de temps pourrait être réduit de plus de la moitié, selon cette source.

Lorsque des contrôleurs tombent malades, Belgocontrol doit s'en remettre à des remplaçants volontaires. L'accord social approuvé la semaine dernière par le conseil des ministre prévoit un système de stand-by, explique Dominique Dehaene. Il n'est cependant pas encore en vigueur.

Les soucis se posent pour la tranche horaire 15h00-22h00, précise encore Dominique Dehaene. Belgocontrol ajoute ne pas pouvoir évaluer l'ampleur que ces retards prendront. Brussels Airport a pour sa part dit s'attendre à des retards allant jusqu'à la demi-heure, alors qu'une source informée parle de retards de plus d'une heure. Cela signifierait concrètement que le nombre de vols à l'atterrissage sur une heure de temps pourrait être réduit de plus de la moitié, selon cette source. Lorsque des contrôleurs tombent malades, Belgocontrol doit s'en remettre à des remplaçants volontaires. L'accord social approuvé la semaine dernière par le conseil des ministre prévoit un système de stand-by, explique Dominique Dehaene. Il n'est cependant pas encore en vigueur.