Les partis flamands comptent 38 élues féminines sur les 87 qu'ils envoient à la Chambre, soit 43,7%. Ils obtiennent dès lors un résultat légèrement meilleur que les partis francophones, qui totalisent 27 femmes élues sur 63, soit 42,85%. Le sp.a apparaît comme le parti le plus égalitaire avec cinq élues sur neuf strapontins décrochés (55,6%). Arrive ensuite Ecolo, dont 7 sièges sur les 13 obtenus reviennent à des femmes (53,84%). Groen (4 sur 8) et DéFI (1 sur 2) atteignent l'égalité parfaite.

La N-VA (11), le CD&V (5) et l'Open Vld (5) dépassent les 40% d'élues féminines. Le PS (8) et le cdH (2) totalisent 40% d'élues à la Chambre. Le Vlaams Belang compte huit femmes sur ses 18 élues (38,9%), le MR cinq sur 14 (35,71%) et le PTB-PVDA quatre sur 12 (33,33%). Sur les 150 élus, 65 sont des femmes, soit 43,33%.

En Flandre

Sur les 124 élus que compte le parlement flamand, 59 sont des femmes, soit une proportion de 47,6%. C'est davantage qu'à l'issue des élections régionales de 2014, lors desquelles 55 femmes avaient été élues. Le Vlaams Belang (39,1%), la N-VA (45,7%) et le sp.a (46,2%) sont les seuls partis qui comptent moins de femmes élues que de députés masculins.

Seize femmes sont élues sur la liste N-VA. Le parti nationaliste a obtenu un total de 35 sièges. Seul le Vlaams Belang affiche une plus piètre performance, avec seulement neuf élues féminines pour 23 strapontins. Le sp.a compte six élues sur 13.

Le CD&V et l'Open Vld comptent davantage d'élues, avec respectivement 10 femmes pour 19 sièges et neuf élues pour 16 strapontins. L'égalité est atteinte chez Groen (7 sur 14) et le PVDA (2 sur 4). Le dernier parlement flamand était composé de 44,4% de femmes.

Neuf femmes parmi les 21 eurodéputés belges

Neuf femmes figurent parmi les 21 Belges élus dimanche soir au Parlement européen, soit deux de plus qu'à la fin de l'actuelle législature. Parmi elles, on retrouve les eurodéputés sortantes Kathleen Van Brempt (sp.a), Marie Arena (PS), Frédérique Ries (MR) et Hilde Vautmans (Open Vld).

Assita Kanko (N-VA), Saskia Bricmont (Ecolo), Cindy Franssen (CD&V), Petra De Sutter (Groen) et Patsy Vatlet (Vlaams Belang) font quant à elles leur entrée dans les hémicycles de Bruxelles et de Strasbourg.

Les partis flamands comptent 38 élues féminines sur les 87 qu'ils envoient à la Chambre, soit 43,7%. Ils obtiennent dès lors un résultat légèrement meilleur que les partis francophones, qui totalisent 27 femmes élues sur 63, soit 42,85%. Le sp.a apparaît comme le parti le plus égalitaire avec cinq élues sur neuf strapontins décrochés (55,6%). Arrive ensuite Ecolo, dont 7 sièges sur les 13 obtenus reviennent à des femmes (53,84%). Groen (4 sur 8) et DéFI (1 sur 2) atteignent l'égalité parfaite.La N-VA (11), le CD&V (5) et l'Open Vld (5) dépassent les 40% d'élues féminines. Le PS (8) et le cdH (2) totalisent 40% d'élues à la Chambre. Le Vlaams Belang compte huit femmes sur ses 18 élues (38,9%), le MR cinq sur 14 (35,71%) et le PTB-PVDA quatre sur 12 (33,33%). Sur les 150 élus, 65 sont des femmes, soit 43,33%.Sur les 124 élus que compte le parlement flamand, 59 sont des femmes, soit une proportion de 47,6%. C'est davantage qu'à l'issue des élections régionales de 2014, lors desquelles 55 femmes avaient été élues. Le Vlaams Belang (39,1%), la N-VA (45,7%) et le sp.a (46,2%) sont les seuls partis qui comptent moins de femmes élues que de députés masculins.Seize femmes sont élues sur la liste N-VA. Le parti nationaliste a obtenu un total de 35 sièges. Seul le Vlaams Belang affiche une plus piètre performance, avec seulement neuf élues féminines pour 23 strapontins. Le sp.a compte six élues sur 13. Le CD&V et l'Open Vld comptent davantage d'élues, avec respectivement 10 femmes pour 19 sièges et neuf élues pour 16 strapontins. L'égalité est atteinte chez Groen (7 sur 14) et le PVDA (2 sur 4). Le dernier parlement flamand était composé de 44,4% de femmes. Neuf femmes figurent parmi les 21 Belges élus dimanche soir au Parlement européen, soit deux de plus qu'à la fin de l'actuelle législature. Parmi elles, on retrouve les eurodéputés sortantes Kathleen Van Brempt (sp.a), Marie Arena (PS), Frédérique Ries (MR) et Hilde Vautmans (Open Vld). Assita Kanko (N-VA), Saskia Bricmont (Ecolo), Cindy Franssen (CD&V), Petra De Sutter (Groen) et Patsy Vatlet (Vlaams Belang) font quant à elles leur entrée dans les hémicycles de Bruxelles et de Strasbourg.