Chaque année, 57.820 personnes meurent en moyenne au nord du pays. En 2015, ce chiffre est passé à 61.688, au plus haut depuis 1986.

"Ce n'est pas inattendu. La population flamande vieillit et ce sont principalement les personnes âgées qui meurent", a commenté Anne Kongs de l'agence "Zorg en Gezondheid".

L'espérance de vie, elle, reste comparable à l'année précédente. Un garçon né en 2015 peut espérer vivre jusqu'à 79,8 ans, soit 5 mois de plus qu'il y a 10 ans. Une fille, elle, a une espérance de vie moyenne de 84 ans, soit 1 an et 7 mois de plus qu'il y a 10 ans.

Les principales causes de décès restent les maladies cardio-vasculaires et le cancer même si le risque de mort prématurée a reculé de 40% depuis 2000 en ce qui concerne les premières et de respectivement 26% (pour les hommes) et 14% (pour les femmes) pour le cancer.

Chaque année, 57.820 personnes meurent en moyenne au nord du pays. En 2015, ce chiffre est passé à 61.688, au plus haut depuis 1986."Ce n'est pas inattendu. La population flamande vieillit et ce sont principalement les personnes âgées qui meurent", a commenté Anne Kongs de l'agence "Zorg en Gezondheid".L'espérance de vie, elle, reste comparable à l'année précédente. Un garçon né en 2015 peut espérer vivre jusqu'à 79,8 ans, soit 5 mois de plus qu'il y a 10 ans. Une fille, elle, a une espérance de vie moyenne de 84 ans, soit 1 an et 7 mois de plus qu'il y a 10 ans.Les principales causes de décès restent les maladies cardio-vasculaires et le cancer même si le risque de mort prématurée a reculé de 40% depuis 2000 en ce qui concerne les premières et de respectivement 26% (pour les hommes) et 14% (pour les femmes) pour le cancer.