Des centaines de maisons sont encore actuellement menacées par des glissements de terrain imminents, a précisé un porte-parole de l'agence nationale de gestion des catastrophes. "63,7 millions de personnes vivent en Indonésie dans des zones inondables, tandis que 40,9 millions d'autres habitent sur des sols considérés comme à risque de glissements de terrain", a-t-il ajouté. Selon l'agence météorologique et climatologique indonésienne, la saison des pluies devrait atteindre un pic dans le pays fin janvier ou début février. La prolongation du phénomène El Niño a eu comme conséquence de retarder la saison des pluies, tout en réduisant les précipitations dans certaines zones comme Java et Bali. Ces précipitations "amoindries" ont d'ailleurs entrainé un recul du nombre total de glissements de terrain, inondations et tornades en comparaison avec un mois de janvier habituel, indiquent les autorités. (Belga)

Des centaines de maisons sont encore actuellement menacées par des glissements de terrain imminents, a précisé un porte-parole de l'agence nationale de gestion des catastrophes. "63,7 millions de personnes vivent en Indonésie dans des zones inondables, tandis que 40,9 millions d'autres habitent sur des sols considérés comme à risque de glissements de terrain", a-t-il ajouté. Selon l'agence météorologique et climatologique indonésienne, la saison des pluies devrait atteindre un pic dans le pays fin janvier ou début février. La prolongation du phénomène El Niño a eu comme conséquence de retarder la saison des pluies, tout en réduisant les précipitations dans certaines zones comme Java et Bali. Ces précipitations "amoindries" ont d'ailleurs entrainé un recul du nombre total de glissements de terrain, inondations et tornades en comparaison avec un mois de janvier habituel, indiquent les autorités. (Belga)