Selon Cumuleo, M. Borsus n'a pas déclaré - ou pas jusqu'au bout - trois mandats, dont deux ont échu en 2013 et 2015, alors que le troisième, celui d'administrateur de l'asbl Gestion et Action Libérale (GAL), court depuis le 22 décembre 2009. Le site, qui détaille les mandats, fonctions ou professions exercés en cumul par les mandataires politiques en Belgique, ne précise pas si ces mandats sont/étaient rémunérés.

"Concernant le Conseil d'administration (de l'Union) des Villes et Communes, j'en ai démissionné le 30 octobre 2014 avec effet immédiat", a déclaré M. Borsus dans un communiqué, en joignant la lettre de démission qu'il avait adressée à cette date au président de l'UVCW, Jacques Gobert.

Le ministre-président ajoute avoir démissionné le 22 octobre 2010 de sa fonction d'administrateur de l'asbl Maison du Tourisme Condroz-Famenne, en publiant la délibération du conseil communal du Somme-Leuze qui acte la candidature de l'échevine Valérie Lecomte pour le remplacer.

"Concernant le GAL, l'asbl de financement du MR, il s'agit d'un mandat non rémunéré lié à ma fonction au sein du MR, mandat que je n'exerce plus, ce que je vais faire acter formellement", conclut M. Borsus.

Selon Cumuleo, M. Borsus n'a pas déclaré - ou pas jusqu'au bout - trois mandats, dont deux ont échu en 2013 et 2015, alors que le troisième, celui d'administrateur de l'asbl Gestion et Action Libérale (GAL), court depuis le 22 décembre 2009. Le site, qui détaille les mandats, fonctions ou professions exercés en cumul par les mandataires politiques en Belgique, ne précise pas si ces mandats sont/étaient rémunérés. "Concernant le Conseil d'administration (de l'Union) des Villes et Communes, j'en ai démissionné le 30 octobre 2014 avec effet immédiat", a déclaré M. Borsus dans un communiqué, en joignant la lettre de démission qu'il avait adressée à cette date au président de l'UVCW, Jacques Gobert. Le ministre-président ajoute avoir démissionné le 22 octobre 2010 de sa fonction d'administrateur de l'asbl Maison du Tourisme Condroz-Famenne, en publiant la délibération du conseil communal du Somme-Leuze qui acte la candidature de l'échevine Valérie Lecomte pour le remplacer. "Concernant le GAL, l'asbl de financement du MR, il s'agit d'un mandat non rémunéré lié à ma fonction au sein du MR, mandat que je n'exerce plus, ce que je vais faire acter formellement", conclut M. Borsus.