La CSC Services publics et la CGSP reprochent aux autorités de ne pas tenir les engagements pris dans différents protocoles signés ces dernières années. "Chaque jour, les travailleurs sont confrontés à la surpopulation, à des infrastructures et équipements inadaptés, un manque chronique de personnel, l'absence de mesures positives pour lutter contre l'absentéisme... sans compter les uniformes obligatoires mais non fournis ou encore le risque de privatisation de certains services", résume dans un communiqué Claudine Coupienne, secrétaire permanente de la CSC Services publics. Des agents de tous les établissements pénitentiaires francophones se rassembleront mardi 7 mai devant la prison de Lantin dès 8h00. Le lendemain, un rassemblement similaire est prévu à Mons. Des actions auront lieu parallèlement en Flandre, devant les prisons de Merksplas et Bruges. (Belga)