La ministre bruxelloise et cheffe de file régionale du cdH à Bruxelles estime qu'une autre coalition, sans le PS, doit être mise en place en Région bruxelloise. Selon elle, le scandale du Samusocial n'est pas limité uniquement à Bruxelles-Ville. Elle en veut pour preuve la tenue d'un séminaire du Samusocial en février dernier à Spa, en présence d'un membre du cabinet Vervoort et d'un membre du cabinet du ministre sp.a Pascal Smet. Céline Fremault lance un appel à DéFI, le troisième partenaire de la majorité côté francophone et indispensable à la formation d'une coalition alternative, à "examiner les autres perspectives qui s'offrent à nous." Dans Le Soir, Rudi Vervoort avait rappelé samedi matin son souhait de poursuivre avec l'équipe en place PS-DéFI-cdH, estimant que la volonté du cdH de ne plus gouverner avec le PS, provenait d'un "problème interne au gouvernement wallon lié essentiellement aux questions de cumul." (Belga)

La ministre bruxelloise et cheffe de file régionale du cdH à Bruxelles estime qu'une autre coalition, sans le PS, doit être mise en place en Région bruxelloise. Selon elle, le scandale du Samusocial n'est pas limité uniquement à Bruxelles-Ville. Elle en veut pour preuve la tenue d'un séminaire du Samusocial en février dernier à Spa, en présence d'un membre du cabinet Vervoort et d'un membre du cabinet du ministre sp.a Pascal Smet. Céline Fremault lance un appel à DéFI, le troisième partenaire de la majorité côté francophone et indispensable à la formation d'une coalition alternative, à "examiner les autres perspectives qui s'offrent à nous." Dans Le Soir, Rudi Vervoort avait rappelé samedi matin son souhait de poursuivre avec l'équipe en place PS-DéFI-cdH, estimant que la volonté du cdH de ne plus gouverner avec le PS, provenait d'un "problème interne au gouvernement wallon lié essentiellement aux questions de cumul." (Belga)