"Ce discours était totalement déconnecté de la réalité. Nous soutiendrons toute procédure de destitution et appelons à manifester mercredi", a déclaré à l'AFP le chef de la puissante association de vétérans, Chris Mutsvangwa, après l'allocution télévisée de Robert Mugabe, 93 ans dont trente-sept au pouvoir. Le président zimbabwéen Robert Mugabe s'est adressé dimanche à la nation après une semaine de crise politique, sans annoncer sa démission. "Le congrès doit se tenir dans les prochaines semaines. J'en présiderai les débats", a-t-il déclaré à la surprise générale, quelques heures après avoir été démis de ses fonctions de président de la Zanu-PF. Une source proche de son entourage avait auparavant annoncé qu'il avait accepté de remettre sa démission. (Belga)

"Ce discours était totalement déconnecté de la réalité. Nous soutiendrons toute procédure de destitution et appelons à manifester mercredi", a déclaré à l'AFP le chef de la puissante association de vétérans, Chris Mutsvangwa, après l'allocution télévisée de Robert Mugabe, 93 ans dont trente-sept au pouvoir. Le président zimbabwéen Robert Mugabe s'est adressé dimanche à la nation après une semaine de crise politique, sans annoncer sa démission. "Le congrès doit se tenir dans les prochaines semaines. J'en présiderai les débats", a-t-il déclaré à la surprise générale, quelques heures après avoir été démis de ses fonctions de président de la Zanu-PF. Une source proche de son entourage avait auparavant annoncé qu'il avait accepté de remettre sa démission. (Belga)