Dans un communiqué publié mercredi après-midi après l'annonce par le conciliateur de l'acceptation par les 7 partis de négocier sur la base de sa note, la N-VA dit vouloir étudier et analyser de façon approfondie le texte qui lui a été transmis. Le parti ajoute qu'il ne fera donc aucun commentaire à ce stade, ni dans le sens positif, ni dans le sens négatif.

"Dans notre analyse nous examinerons les amendements que nous estimons nécessaires pour que le texte corresponde à nos exigences", dit encore la N-VA.

Le parti rappelle que son but est toujours d'arriver à une grande réforme de l'Etat qui ne prévoit pas seulement des transferts de compétences vers les entités fédérées mais qui permet aussi, sur le plan financier, une responsabilisation nécessaire et une autonomie fiscale.

LeVif.be, avec Belga

Dans un communiqué publié mercredi après-midi après l'annonce par le conciliateur de l'acceptation par les 7 partis de négocier sur la base de sa note, la N-VA dit vouloir étudier et analyser de façon approfondie le texte qui lui a été transmis. Le parti ajoute qu'il ne fera donc aucun commentaire à ce stade, ni dans le sens positif, ni dans le sens négatif. "Dans notre analyse nous examinerons les amendements que nous estimons nécessaires pour que le texte corresponde à nos exigences", dit encore la N-VA. Le parti rappelle que son but est toujours d'arriver à une grande réforme de l'Etat qui ne prévoit pas seulement des transferts de compétences vers les entités fédérées mais qui permet aussi, sur le plan financier, une responsabilisation nécessaire et une autonomie fiscale. LeVif.be, avec Belga