"On est dans l'avion" de retour vers Montréal, a confirmé dans un message à l'AFP l'un des accompagnateurs. Le voyagiste canadien Transat a aussi confirmé à l'AFP que le groupe de lycéens était à bord du vol TS663 qui est parti à 15h59 (20h59 GMT) de Port-au-Prince . Outre les lycéens, des employés de l'ambassade du Canada en Haïti (fermée depuis jeudi) ont aussi pris place à bord de cet avion pour être rapatriés vers la métropole québécoise. Le Canada a appelé vendredi ses ressortissants à éviter tout voyage dans ce pays face aux violences. Les lycéens de deux établissements, Le tandem et Le Boisé, de Victoriaville (160 kilomètres à l'est de Montréal) étaient partis le 10 février en Haïti, mais face à la rapide détérioration de la situation, avaient rapidement cherché à écourter leur séjour. Finalement ils n'ont pas rencontré de difficultés dimanche matin pour rejoindre par la route l'aéroport de Port-au-Prince, ont-ils indiqué. Samedi, 113 touristes québécois avaient pour leur part été évacués depuis leur hôtel où ils étaient bloqués depuis une semaine par des hélicoptères spécialement affrétés pour contourner les multiples barrages sur la route. Ils avaient ensuite pu regagner Montréal. (Belga)