M. Vincenot, 45 ans, en poste à Alger depuis juin 2017, a dû quitter l'Algérie mardi soir au terme de l'ultime délai qui lui avait été accordé par la police à l'expiration de son titre de séjour. Cette décision "est inacceptable", a réagi le PDG de l'AFP, Fabrice Fries. (Belga)

M. Vincenot, 45 ans, en poste à Alger depuis juin 2017, a dû quitter l'Algérie mardi soir au terme de l'ultime délai qui lui avait été accordé par la police à l'expiration de son titre de séjour. Cette décision "est inacceptable", a réagi le PDG de l'AFP, Fabrice Fries. (Belga)