La 3e chaîne de télévision publique a retiré en début de soirée son bandeau annonçant le placement en détention préventive de M. Zaalane, avant d'annoncer dans son JT du soir qu'il avait été relâché sous contrôle judicaire. Auparavant, l'ex-Premier ministre Ahmed Ouyahia a lui été écroué dans des affaires de "dilapidation des deniers publics, d'abus de fonction et d'octroi d'indus privilèges", selon l'agence de presse officielle APS. (Belga)