"La crise des opiacés a ravagé l'Etat de l'Oklahoma", a déclaré le juge Thad Balkman lors d'une audience lundi à Norman, à l'issue de deux mois de procès, condamnant les pratiques "trompeuses" du laboratoire pharmaceutique Janssen, qui vendait deux médicaments opiacés. (Belga)