Quelque 645 "réfugiés ont été secourus sur des canots pneumatiques et des embarcations en bois", au cours de six heures d'opération, par le navire Aquarius associé à d'autres bateaux présents dans la zone de secours et de sauvetage (SAR), indique SOS Méditerranée sur son compte twitter. L'association précise qu'une "jeune femme trouvée inconsciente sur un canot pneumatique a été déclarée morte sur l'Aquarius", le navire qu'elle gère en collaboration avec MSF. MSF indique, de son côté, que son nouveau navire de secours en mer, Prudence, lancé il y a quelques jours depuis Malte, a achevé sa première opération en récupérant à son bord quelque 412 personnes en détresse. Malgré les dures conditions hivernales en mer, les départs de migrants depuis la Libye à bord d'embarcations de passeurs se sont accélérés ces derniers mois. Plus de 6.000 personnes ont été récupérées par les bateaux de sauvetage depuis une semaine, portant à plus de 22.000 le nombre de migrants ramenés en Italie depuis le début de l'année. L'an dernier, la péninsule a vu débarquer plus de 180.000 personnes sur ses côtes, un chiffre en hausse de plus de 18% par rapport à 2015. (Belga)

Quelque 645 "réfugiés ont été secourus sur des canots pneumatiques et des embarcations en bois", au cours de six heures d'opération, par le navire Aquarius associé à d'autres bateaux présents dans la zone de secours et de sauvetage (SAR), indique SOS Méditerranée sur son compte twitter. L'association précise qu'une "jeune femme trouvée inconsciente sur un canot pneumatique a été déclarée morte sur l'Aquarius", le navire qu'elle gère en collaboration avec MSF. MSF indique, de son côté, que son nouveau navire de secours en mer, Prudence, lancé il y a quelques jours depuis Malte, a achevé sa première opération en récupérant à son bord quelque 412 personnes en détresse. Malgré les dures conditions hivernales en mer, les départs de migrants depuis la Libye à bord d'embarcations de passeurs se sont accélérés ces derniers mois. Plus de 6.000 personnes ont été récupérées par les bateaux de sauvetage depuis une semaine, portant à plus de 22.000 le nombre de migrants ramenés en Italie depuis le début de l'année. L'an dernier, la péninsule a vu débarquer plus de 180.000 personnes sur ses côtes, un chiffre en hausse de plus de 18% par rapport à 2015. (Belga)