"Le ministre turc avait été annoncé à cette réunion mais il ne sera pas présent. Ce n'est pas un bon signal", a estimé M. Francken. Il a également fait référence aux multiples déclarations du président turc Erdogan qui a menacé de rompre l'accord sur les migrants. Concernant la mise en oeuvre de la déclaration UE-Turquie sur le terrain, le secrétaire d'Etat a salué la forte diminution du nombre de personnes traversant clandestinement la mer Égée pour se rendre en Grèce, et insisté pour que cette situation persiste. Outre le débat sur l'accord UE-Turquie, les ministres procéderont à un premier échange de vues concernant les options de réforme du régime d'asile européen soumises par la Commission. (Belga)

"Le ministre turc avait été annoncé à cette réunion mais il ne sera pas présent. Ce n'est pas un bon signal", a estimé M. Francken. Il a également fait référence aux multiples déclarations du président turc Erdogan qui a menacé de rompre l'accord sur les migrants. Concernant la mise en oeuvre de la déclaration UE-Turquie sur le terrain, le secrétaire d'Etat a salué la forte diminution du nombre de personnes traversant clandestinement la mer Égée pour se rendre en Grèce, et insisté pour que cette situation persiste. Outre le débat sur l'accord UE-Turquie, les ministres procéderont à un premier échange de vues concernant les options de réforme du régime d'asile européen soumises par la Commission. (Belga)