Des recherches étaient en cours pour retrouver d'éventuelles personnes portées disparues. Le nombre de migrants à bord du bateau n'a pas été précisé. Malgré les tentatives de l'Union européenne d'endiguer le flux migratoire, les naufrages en mer Egée, qui sépare la Grèce de la Turquie se sont poursuivis depuis le début de l'année, et les enfants en sont souvent les victimes. Un rapport du Haut commissariat des réfugiés publié à la mi-février a relevé qu'"en moyenne, deux enfants par jour sont morts noyés depuis septembre 2015, lors de la tentative de traversée de l'est de la Méditerranée par leurs familles (pour gagner l'Europe), et le nombre de décès d'enfants continue de croître". (Belga)

Des recherches étaient en cours pour retrouver d'éventuelles personnes portées disparues. Le nombre de migrants à bord du bateau n'a pas été précisé. Malgré les tentatives de l'Union européenne d'endiguer le flux migratoire, les naufrages en mer Egée, qui sépare la Grèce de la Turquie se sont poursuivis depuis le début de l'année, et les enfants en sont souvent les victimes. Un rapport du Haut commissariat des réfugiés publié à la mi-février a relevé qu'"en moyenne, deux enfants par jour sont morts noyés depuis septembre 2015, lors de la tentative de traversée de l'est de la Méditerranée par leurs familles (pour gagner l'Europe), et le nombre de décès d'enfants continue de croître". (Belga)