Un total de 266 personnes à bord de 24 embarcations de fortune ont été secourues dans la journée, a indiqué à l'AFP une porte-parole des secours, et au moins une quinzaine d'autres embarcations étaient toujours recherchées. Les personnes secourues, dont l'état de santé n'était pas préoccupant, ont été conduites dans les ports de Carthagène, Malaga et Torrevieja, selon la porte-parole. L'Espagne est la troisième porte d'entrée des migrants en Europe, loin derrière l'Italie et la Grèce. Au 15 novembre, 5.445 migrants avaient gagné l'Espagne par voie maritime depuis le début de l'année, sur un total de plus de 340.000 arrivés en l'Europe, selon les chiffres de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM). 120 sont morts ou portés disparus au large des côtes espagnoles, sur un total de 4.572 engloutis en Méditerranée. (Belga)

Un total de 266 personnes à bord de 24 embarcations de fortune ont été secourues dans la journée, a indiqué à l'AFP une porte-parole des secours, et au moins une quinzaine d'autres embarcations étaient toujours recherchées. Les personnes secourues, dont l'état de santé n'était pas préoccupant, ont été conduites dans les ports de Carthagène, Malaga et Torrevieja, selon la porte-parole. L'Espagne est la troisième porte d'entrée des migrants en Europe, loin derrière l'Italie et la Grèce. Au 15 novembre, 5.445 migrants avaient gagné l'Espagne par voie maritime depuis le début de l'année, sur un total de plus de 340.000 arrivés en l'Europe, selon les chiffres de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM). 120 sont morts ou portés disparus au large des côtes espagnoles, sur un total de 4.572 engloutis en Méditerranée. (Belga)