Le bateau de MSF, qui a une capacité d'embarquement de 400 personnes, sera déployé au large de la Libye et cherchera activement les navires en détresse. Dans sa première opération en 2016, ce samedi, le Dignity I a accepté un transfert de 308 personnes sauvées (205 hommes, 80 femmes et 23 enfants), des Erythréens pour la plupart, depuis un bateau de sauvetage italien. Le Dignity I est maintenant en route pour la Sicile où les 308 personnes seront débarquées lundi, précise MSF. "Alors que les guerres et les crises continuent de provoquer la fuite de millions de personnes, le manque d'une réponse globale à la crise des réfugiés, les politiques de dissuasion menées par les États européens, ainsi que leur refus de proposer d'autres moyens de migration que la traversée meurtrière de la Méditerranée, continuent d'en tuer des milliers. En tant que personnel humanitaire et médical, nous réitérons notre refus d'en être spectateurs depuis la côte", déplore Joanne Liu, présidente internationale de MSF. L'an dernier, les équipes de MSF ont assisté plus de 23.000 personnes en Méditerrannée durant 120 interventions. (Belga)

Le bateau de MSF, qui a une capacité d'embarquement de 400 personnes, sera déployé au large de la Libye et cherchera activement les navires en détresse. Dans sa première opération en 2016, ce samedi, le Dignity I a accepté un transfert de 308 personnes sauvées (205 hommes, 80 femmes et 23 enfants), des Erythréens pour la plupart, depuis un bateau de sauvetage italien. Le Dignity I est maintenant en route pour la Sicile où les 308 personnes seront débarquées lundi, précise MSF. "Alors que les guerres et les crises continuent de provoquer la fuite de millions de personnes, le manque d'une réponse globale à la crise des réfugiés, les politiques de dissuasion menées par les États européens, ainsi que leur refus de proposer d'autres moyens de migration que la traversée meurtrière de la Méditerranée, continuent d'en tuer des milliers. En tant que personnel humanitaire et médical, nous réitérons notre refus d'en être spectateurs depuis la côte", déplore Joanne Liu, présidente internationale de MSF. L'an dernier, les équipes de MSF ont assisté plus de 23.000 personnes en Méditerrannée durant 120 interventions. (Belga)