"Mon intention est bien de poursuivre avec la plus grande détermination" le démantèlement "par étapes" de ce camp installé depuis le printemps 2015, surnommé la "Jungle". "Nous avons déjà procédé au démantèlement de la zone sud au début du mois de mars dernier, et nous avons déjà commencé celui de la zone nord", a-t-il ajouté dans un entretien à paraître dans l'édition de vendredi du quotidien local Nord Littoral. L'Etat compte intensifier les départs volontaires de Calais en créant d'ici la fin de l'année quelque 8.000 places dans diverses structures d'accueil, a-t-il ajouté. M. Cazeneuve a affirmé qu'il y avait aujourd'hui 6.900 migrants présents dans la zone nord de la Lande de Calais, alors que plusieurs associations assurent que les migrants sont aujourd'hui "plus de 9.000" dans la "Jungle". Les migrants, originaires aussi bien d'Afghanistan que du Soudan ou d'Irak, arrivent dans le nord de la France dans l'espoir de traverser la Manche et rallier la Grande-Bretagne, perçue comme un eldorado. Les derniers arrivants viennent souvent du Soudan. (Belga)

"Mon intention est bien de poursuivre avec la plus grande détermination" le démantèlement "par étapes" de ce camp installé depuis le printemps 2015, surnommé la "Jungle". "Nous avons déjà procédé au démantèlement de la zone sud au début du mois de mars dernier, et nous avons déjà commencé celui de la zone nord", a-t-il ajouté dans un entretien à paraître dans l'édition de vendredi du quotidien local Nord Littoral. L'Etat compte intensifier les départs volontaires de Calais en créant d'ici la fin de l'année quelque 8.000 places dans diverses structures d'accueil, a-t-il ajouté. M. Cazeneuve a affirmé qu'il y avait aujourd'hui 6.900 migrants présents dans la zone nord de la Lande de Calais, alors que plusieurs associations assurent que les migrants sont aujourd'hui "plus de 9.000" dans la "Jungle". Les migrants, originaires aussi bien d'Afghanistan que du Soudan ou d'Irak, arrivent dans le nord de la France dans l'espoir de traverser la Manche et rallier la Grande-Bretagne, perçue comme un eldorado. Les derniers arrivants viennent souvent du Soudan. (Belga)