Ces contrôles, qui étaient prévus d'ici à la fin du mois ne sont pas justifiés "en ce moment", a reconnu le nouveau ministre autrichien de l'Intérieur, Wolfgang Sobotka. La mesure, contestée par l'Italie, n'avait pas obtenu le feu vert de la Commission européenne. (Belga)

Ces contrôles, qui étaient prévus d'ici à la fin du mois ne sont pas justifiés "en ce moment", a reconnu le nouveau ministre autrichien de l'Intérieur, Wolfgang Sobotka. La mesure, contestée par l'Italie, n'avait pas obtenu le feu vert de la Commission européenne. (Belga)