Le président chaviste Nicolas Maduro s'est exprimé en ce sens devant un parterre de jeunes membres du parti socialiste à Caracas assurant qu'il ne se joindrait pas à la réunion des chefs d'Etat et de gouvernement à New York. "J'y suis allé l'an passé, cette année je n'irai pas. Je resterai avec vous pour travailler ici au Venezuela", a-t-il prononcé. M. Maduro, qui devait s'exprimer devant l'assemblée onusienne le 26 septembre, a annoncé que le vice-président Delcy Rodriguez et le chancelier Jorge Rodriguez l'y représenteraient pour "porter la voix et la vérité du peuple vénézuélien". Le sommet annuel de l'ONU aura lieu sur fond de tensions croissantes dans la région d'Amérique latine, alors que l'armée vénézuélienne a été déployée le long de la frontière avec la Colombie. Les Etats-Unis ont en outre invoqué un traité régional de coopération militaire qui les lie à dix autres pays du continent américain en réponse à des mouvements "belliqueux" de la part du régime du président vénézuélien Nicolas Maduro, a annoncé jeudi le secrétaire d'Etat Mike Pompeo. (Belga)