Le gouvernement américain a en effet pris de nouvelles mesures punitives contre des personnes de l'entourage de Maduro vendredi. Le ministère des Finances a imposé des sanctions à six responsables de l'appareil sécuritaire vénézuélien. Ces personnes avaient mis en place un blocus contre la livraison de biens humanitaires et ont ainsi aggravé la crise humanitaire dans le pays. Les possessions éventuelles des six individus aux États-Unis ont été gelées. En outre, des restrictions de visa ont été imposées à des dizaines de personnes proches du président Maduro. Entretemps, le chef de l'opposition Juan Guaidó, autoproclamé président, a annoncé de nouvelles manifestations. "Nous retournerons dans les rues dans les prochains jours", a-t-il déclaré depuis l'Argentine. Il tirera profit du carnaval pour protester contre le gouvernement. Lors d'une conversation téléphonique avec son homologue américain Mike Pompeo, le ministre russe des Affaires étrangères Sergeï Lavrov a condamné samedi l'"ingérence flagrante" dans les affaires intérieures d'un État souverain et l'"influence destructrice" des Etats-Unis au Venezuela. Selon une communication du ministère, Moscou est disposée à tenir des consultations bilatérales avec Washington, à condition que les principes de la Charte des Nations Unies soient strictement respectés. (Belga)

Le gouvernement américain a en effet pris de nouvelles mesures punitives contre des personnes de l'entourage de Maduro vendredi. Le ministère des Finances a imposé des sanctions à six responsables de l'appareil sécuritaire vénézuélien. Ces personnes avaient mis en place un blocus contre la livraison de biens humanitaires et ont ainsi aggravé la crise humanitaire dans le pays. Les possessions éventuelles des six individus aux États-Unis ont été gelées. En outre, des restrictions de visa ont été imposées à des dizaines de personnes proches du président Maduro. Entretemps, le chef de l'opposition Juan Guaidó, autoproclamé président, a annoncé de nouvelles manifestations. "Nous retournerons dans les rues dans les prochains jours", a-t-il déclaré depuis l'Argentine. Il tirera profit du carnaval pour protester contre le gouvernement. Lors d'une conversation téléphonique avec son homologue américain Mike Pompeo, le ministre russe des Affaires étrangères Sergeï Lavrov a condamné samedi l'"ingérence flagrante" dans les affaires intérieures d'un État souverain et l'"influence destructrice" des Etats-Unis au Venezuela. Selon une communication du ministère, Moscou est disposée à tenir des consultations bilatérales avec Washington, à condition que les principes de la Charte des Nations Unies soient strictement respectés. (Belga)