"Nous avons lancé un nouveau cycle de réunion dans le cadre du mécanisme d'Oslo", a écrit sur Twitter le député de l'opposition Stalin Gonzalez en référence à ces discussions qui se déroulent avec la médiation de la Norvège. De son côté, la vice-présidente vénézuélienne Delcy Rodriguez a confirmé lors d'une conférence de presse que des représentants du gouvernement étaient à La Barbade. Après des contacts exploratoires et une première rencontre mi-mai à Oslo, les discussions ont repris à La Barbade le 8 juillet pendant une période indéterminée avant de s'interrompre. L'opposition déclare que son objectif est d'obtenir le départ de M. Maduro du pouvoir et de nouvelles élections. Mais Nicolas Maduro refuse catégoriquement de démissionner. Selon lui, les pourparlers inter-vénézuéliens doivent aboutir à une "coexistence démocratique" entre le pouvoir qu'il dirige et l'opposition. (Belga)